Sisyphe 2.0 (Titre provisoire)

Comme Sisyphe pousse inexorablement son rocher, le jongleur lance inlassablement des objets...

 

Et si on leur retirait soudainement leurs objets que se passerait-il ? Mieux encore si soudain c’étaient les objets eux-mêmes qui se retiraient ? S’ils avaient une vie propre ? Si une balle prend vie, que devient le jongleur ? Devient-il responsable de ses chutes ? Et Sisyphe, que se passe-t-il si son rocher disparaît ?

 

La jonglerie, art de l’inexorabilité, de la chute perpétuelle, du défi constant de la gravité sera mise en parallèle avec le destin de Sisyphe condamné à faire rouler son rocher inlassablement en haut d’une colline pour le voir ensuite  rouler jusqu’en bas.

 

Nous utiliserons également des textes sous formes de monologues et dialogues pour construire un fil dramaturgique clair.

 

Sur scène un piano et un micro pour des passages musicaux en live et un trapèze.