Affiche du spectacle
Affiche du spectacle

Toutes les informations liées au spectacle sont disponibles sur demande.

Vidéo en cours de réalisation

Intérieurs

Spectacle de cirque contemporain à mi-chemin entre la danse, le cabaret et le théâtre

Une création de CNPK

Jeu scénique : Nathalie Berthod et Tanguy Stenfort

Technicien lumières : Nicolas Mignet

Durée : 50 minutes

Tout public dès 8 ans

 

« Elle hésite la petite mécanique

Entre les rimes faciles

De l’amour et de la haine

La petite mécanique humaine.

Elle oscille, fébrile,

Entre les bords délicats,

Du sens et de l’utile.

Agile, elle balance

Toujours intense

Entre plaisir et souffrance,

La petite mécanique tragique.

Humaine démesure…

Tout est grave, rien n’est sûr.

A la fois absurde et magique,

La petite mécanique. »

( texte N.B)

 

 

De la jonglerie qui frise la scène de ménage. Un pianiste usé accompagne une chanteuse de cabaret aigrie fuyant un quotidien soporifique.

Des textes dans des volutes de fumée et d’alcool sur fond d’ombres chinoises.

Dans cet univers, les personnages se croisent, se séduisent, s’affrontent, s’ennuient.

Qui sont-ils… perdus à l’intérieur d’eux même ?

 

L’univers esthétique et sonore

Inspiré de plusieurs univers qui nous caractérisent, le spectacle s’insère dans un décor d’après guerre. Le charme désuet de vieux objets qui composent les deux appartements : une vieille radio, un vieux téléviseur, une flasque de whisky,une couseuse…

Les personnages pourraient évoluer dans un cabaret des années 50.

On les imagine entourés de volutes de fumées acres et du bruit des verres qui s’entrechoquent.

Elle, au chant, cabarétiste fatiguée prenant toute la place, et lui, au piano, accompagnant mollement sa partenaire en souhaitant être ailleurs.

Tango, alcool, décadence, mais aussi poésie, subtilité et authenticité.

Certaines ambiances nous ramènent à la pureté du contemporain, dans sa sobriété, ses lignes claires et précises.

La jonglerie est omniprésente et pourtant si subtile que l’on oublie que les personnages jonglent.

Un voyage intime au coeur de chacun,

Un univers décalé, intimiste,

Un monde où se mêlent poésie et émotion.

Une lumière tamisée, sépia

Une ambiance un peu floue des années 50

Un vieil appartement poussiéreux

Un piano, un fauteuil…

Le décor est planté

Les dés sont jetés

Et la vie est passée,

Laissant son empreinte.